-->

Un peu de tout, de tout un peu mais surtout trois fois rien, juste ce qui peut me passer par la tête

mardi 5 décembre 2006

Quand y'en a marre ...

... moi je me barre (bouhhh la sale rime !)
Donc, voilà, qui m'aime me suive ... ici ...

- Avis sensés [3] - Permalien [#]

lundi 4 décembre 2006

Wao ... trop contente !!!

Samedi matin Monsieur Chéri ramasse le courrier que la factrice vient de déposer sur le carrelage. Et il reste là, scotché devant la porte à scruter un enveloppe un peu bizarre, du genre faite maison. Puis il me regarde et me demande si j'attendais un courrier. Moi ça m'étais complètement sorti de la tête, je savais que ça devait arriver mais je n'y pensais plus. Il me dit encore "Heu ... Y'a un Antoine qui t'écrit ?". Et là ça a fait TILT ! Mais oui bien sûr ! Aka, c'est un courrier d'Aka ! Vous vous demandez sûrement pourquoi Aka m'écrit ...

Ben en fait il ne m'a pas écrit. Il m'a juste envoyé le bonbon que j'avais durement gagné lors de sa soirée Halloween qu'il avait organisée sur son blog. Mais il a quand même fait l'enveloppe lui-même, juste adaptée à la taille de mon bonbon. Et en fait, des bonbons il y en avait 3 ! Un exemplaire dédicacé de son fanzine Kormacomics et deux badges (dont un que j'ai du mal à identifier, je compte sur vous pour m'aider !). Enfin bref, je suis super contente.

aka

aka_badges

C'est Monsieur Chéri qui a eu du mal à comprendre pourquoi j'étais toute contente. Mais c'est normal, Monsieur Chéri n'aime pas les blogs et ne connaît donc pas Aka :D

J'ai oublié de présenter Aka pour ceux qui ne connaissent pas ! Ben en fait, pour que ce soit plus simple, z'avez qu'à cliquer sur tous les "Aka" de cette note, et vous pouvez même cliquer sur celui de la colonne des liens. Ca vous mènera directement chez lui, passez-y du temps, ça vaut le coup !

- Cadeaux - Avis sensés [0] - Permalien [#]

Décidément !

Je commence a en avoir un peu assez de Canalblog et de ses tours de magie ! Un jour les stats, le lendemain l'accès et aujourd'hui ... Voilà-t-y pas que mes messages depuis le 10 novembre (bon, y'en avais pas des masses mais y'en avait quand même !) ont disparu , d'un coup de baguette magique ! Et évidement, avec les messages, les commentaires aussi ont disparu ! Je me demande si je ne vais aps aller voir ailleurs ... mais existe-t-il réellement un serveur de blog qui ne bug pas ???

Mais quand même, les messages qui disparaissent pfffutttt, comme ça, sans laisser de traces ! Trop bizarre !

- Avis sensés [3] - Permalien [#]

vendredi 10 novembre 2006

Le plaisir de cuisiner ...

Cuisiner ...

Qu'évoque ce mot pour vous ?

Pour moi c'est plus qu'un verbe, c'est un don de moi. Je cuisine avec mon coeur, avec mon amour. J'ai d'ailleurs beaucoup de mal à réussir un plat pour des personnes que je n'apprécie pas. J'offre une partie de moi à chaque fois et je suis comblée quand je sens qu'une petite attention a fait mouche.

Rien ne me fait plus plaisir que préparer un petit plat pour Monsieur Chéri quand il rentre tard. Je sais ce que signifie pour lui de rentrer à onze heures le soir et de sentir l'odeur du plat qui mijote depuis plus de 3 heures préparé spécialement pour lui, avec les ingrédients qu'il aime et de la manière qu'il aime. Et je me sens tellement heureuse de voir qu'il apprécie ...

Même chose quand nous recevons des amis. Pour ceux que je connais bien j'essaie toujours de leur préparer un plat qu'ils ont rarement l'occasion de manger ou que je sais qu'ils apprécient particulièrement. Je crois que c'est pour moi un moyen de dire aux gens que je les aime.

Je ne cuisine pas uniquement avec mes mains et ma tête. J'y mets toute mon âme, tout le plaisir que j'anticipe sur celui que prendront mes convives à manger ce que j'aurai préparer. Oui, "cuisiner" est un mot d'amour ...

- Pensée du jour - Avis sensés [3] - Permalien [#]

jeudi 9 novembre 2006

Atelier de créature

Un peu plus de féminité, oui, voilà. Une santé de fer, un moral d’acier. Bon, elle avance, elle avance, bientôt je pourrai l’envoyer. Voyons … Que manque-t-il … Du rouge aux pommettes, une voix charmeuse, des cheveux soyeux et un regard de braise. Voilà pour le physique.

Son chemin de vie maintenant … Elle doit être parfaite, on ne me pardonnerait pas un échec, le patron est bien trop exigeant … Voyons … Que m’a dit Pierre la dernière fois ? Il était question du libre arbitre je pense … Oui, voilà … Bon, donc pour être parfaite, elle doit d’une mule avoir la tête … Heu … Non, je m’embrouille, ils ont de telles expressions les humains. Je m’éparpille, je m’éparpille et ça n’avance pas ! Je dois pourtant avoir fini ce soir, elle doit naître le 21 février 1875, ça fait partie de la consigne. Des fois je me demande si je suis assez doué pour participer à cet atelier de créature ! Un peu de concentration, que diable ! Oups … quelle idée d’évoquer ici l’ange déchu ! Il ne doit surtout pas intervenir dans la création !

Reprenons, le physique, c’est bon. A rayer de la liste. Reste donc le caractère et le destin … Ca réclame toute mon attention …

Le caractère d’abord …

Une femme parfaite se doit d’avoir du caractère il me semble … Un caractère trempé, un esprit vif, une capacité de décision … Mais là elle risque d’être invivable, ce n’est peut-être pas idéal … Ajoutons-lui donc une bonne dose de bonté et de gentillesse, la joie de vivre et le tour est joué.

Son destin maintenant … Où la faire naître … Au soleil, c’est mieux pour le moral … Voyons, qu’à prévu le patron pour les prochaines années … Arles a l’air pas mal comme coin, le passage de peintres, d’artiste, rien de tel pour l’élévation de l’esprit … Va pour Arles. Elle nous rejouera peut-être l’Arlésienne !

Ah ! J’ai une idée, elle se prénommera Jeanne, un prénom de grandes saintes, le patron aimera ! Et puis … Voyons … Elle doit pour être parfaite pouvoir traverser les époques, les pires crises … Comment faire … Le patron prévoit pas mal de mouvement pour les prochaines décennies … Elle devra y survivre … C’est décidé, elle sera centenaire !

Pour la consigne 33

Bon, je ne me suis pas vraiment inspirée du tableau mais cette phrase de fin m'a fait penser à une personne en particulier, que je n'ai pas réussi à "coordonner" au tableau de la consigne ... devinerez-vous laquelle ?

mercredi 8 novembre 2006

...

Sans_titre

Edit :
Allez, je vous explique !

L'examen s'est très bien passé. Réussi les manoeuvres, répondu juste à toutes les questions, pas de problèmes de trajectoire, ni de vitesse excessive, ni de priorité, ni rien.  De retour au centre d'examen, je gare la voiture (si on peut appeler voiture une Mochdus), je mets le point mort, le frein à main, je coupe le contact et l'examinatrice ouvre la bouche :
- Bien, Mademoiselle, vous avez bien conduit, en sécurité, avec de bonnes vérification, une bonne connaissance du code de la route et une bonne anticipation mais lors de l'accès à la voie rapide vous n'alliez pas assez vite pour vous insérer, c'est dangereux. Même chose pour la sortie, vous avez ralenti trop vite. Donc je ne peux pas vous donner votre permis cette fois. Mais ne baissez pas les bras, vous vous en sortez très bien !

Je vous laisse imaginer ma tête ... j'ai tout bien conduit et juste parce que j'allais moins vite que ce qu'elle aurait souhaité, elle ne me donne pas mon permis. Perso je trouvais que j'allais bien assez vite pour ne pas me prendre une voiture par le côté. Mais il semblerait qu'elle ne l'ait pas vue cette voiture ... Enfin, du coup me voici repartie pour un cycle "Attente - Harcélement du moniteur - Heures de conduite - Examen".

ET croyez-moi, la troisième fois sera la bonne !

Le pire dans tout ça c'est que j'ai appris en discutant avec mes compagnons d'examen que le mec qui est passé après moi a eu son permis en faisant plus d'erreurs que moi !

- Pensée du jour - Avis sensés [13] - Permalien [#]