Un peu de tout, de tout un peu mais surtout trois fois rien, juste ce qui peut me passer par la tête

lundi 9 octobre 2006

Attrapeur d'embruns

Au matin, le verre était vide. Au matin, le verre était vide ! AU MATIN LE VERRE ETAIT VIDE ! La précieuse liqueur envolée, la précieuse liqueur jalousement conservée, la précieuse liqueur dans ce verre. Mais comment était-ce possible ? MAIS COMMENT ETAIT-CE POSSIBLE ? Qui pouvait bien l’avoir vidé ? Qui ? Qui ? QUI ?

Au soir l’armoire était vide, la pièce était vide, la maison était vide, le monde était vide. Mais le verre était plein !

Au matin le verre était vide … mais le guetteur de nuit était plein. Plein de la précieuse liqueur, plein de ce rêve liquide. Et le guetteur conversait avec la mer, à sa place. Et le guetteur aidait la mer, à sa place. Il aidait la mer, pour attraper l’oiseau liberté. Pour attraper l’oiseau qui l’aurait libéré, lui ! Il ne lui restait plus qu’à patienter. Il ne lui restait plus qu’à patienter et attendre les embruns. Attraper les embruns pour distiller la précieuse liqueur !

Pour la consigne 31 de Paroles Plurielles


Avis insensés

    En fait... en fait j'aime beaucoup !

    Divagué par Renardeau®, mercredi 11 octobre 2006 à 09:26
  • Merci Renardeau Gentil

    Divagué par Fleur, mercredi 11 octobre 2006 à 13:17

Emettre un avis plus ou moins sensé